Ulti Clocks content
Menu principal
Divertissement
Anecdote Party
Vie pratique
Recherche
Identification
Flux RSS
La Tanière de la louve

 

Accueil Poisse Attitude Et un appareil, un !

Et un appareil, un ! Imprimer Envoyer
( 0 Votes )
Écrit par Natie   
01/05/12 10:46

Après les mésaventures de mon premier APN, à New York, qui avait atterri par terre sur le trottoir, à plusieurs mètres de moi, emmené par l'élan de l'homme qui venait de me bousculer, faisant de son objectif une tour de Pise, c'est au tour de mon Lumix de subir de nouveaux dommages.

Un week-end prolongé nous a conduits dans le sud, pour une petite escapade relaxante. Au menu, balades autour des vieux châteaux, piscine, sauna, hammam, et un petit tour sur la plage histoire de dire qu'on y est allés.
Bien évidemment, je prévois de prendre quelques photos de la plage, des planches à voile qui défilent à folle allure par grand vent, et une ou deux petites photos des amoureux.
Oui mais voilà... je me suis assise dans le sable par ce grand vent, et ne me suis pas rendue compte que ledit vent avait rempli mes poches de sable. J'ai pris mes photos, remis l'appareil dans ma poche, et nous sommes repartis. En arrivant à la voiture, j'ai vidé mes poches du sable qui s'y était enfilé, et j'ai pu constater l'ampleur des dégâts... Le sable s'est enfilé dans le mécanisme du zoom, qui craque, et bloque. L'appareil se met alors en sécurité, rentre la partie du zoom qu'il avait réussi à sortir, et demande un redémarrage... Pas bon... Mécontent Pas bon du tout Triste J'ai encore pu prendre quelques photos sans tenter de sortir le zoom, mais ça réduit drôlement l'utilisation de l'appareil...
De retour à la maison, Greg a entrepris de démonter l'appareil. De toutes façons, foutu pour foutu... Je me souviens avoir vu mon frère galérer pour démonter celui qui avait été cassé à New York (qui marchait très bien avant l'incident, du reste), et qui était resté des mois démonté dans une boîte, avant qu'il ne décide de le jeter (enfin, je crois). Première mission : trouver un tout petit tournevis. Par chance, lors du déménagement, mon frère m'en a laissé quelques uns. On peut donc commencer. Les vis des panneaux extérieurs... 2, 4, 6... les 2 dernières résistent... et les tournevis laissés par mon frère sont tellement abîmés qu'on n'y arrivera pas avec ces outils. Un message à mon frère, et l'appareil est mis de côté, dans l'attente d'outils plus adaptés. Une semaine plus tard, il s'avère qu'il n'a pas d'autres outils. On est dimanche, il faudra attendre la semaine prochaine pour aller en acheter. Le week-end suivant donc, outils achetés, mais les vis extérieures sont trop abîmées. Plus le choix, il faut forcer pour les arracher. Bon, un côté ressemble un peu à un chou fleur, mais si ça peut le faire marcher... On avance... mais pas longtemps. On est rapidement bloqués par les vis suivantes qui ne veulent pas s'accrocher au tournevis... Retour à la case départ, ou presque... Et nous voilà encore un week-end plus tard, à Neuchâtel, avec de nouveaux outils achetés par Greg. Les trois petites vis qui nous gênaient viennent sans problème. Après avoir un peu étudié le système, et dégagé les nappes qui nous gênent, le bloc optique est sorti de l'appareil, reste à démonter le zoom. Les vis viennent les unes après les autres, on avance, ça fait du bien. Mais là encore, une vis fait de la résistance. Et vu l'emplacement, il serait très peu judicieux de la forcer... Nous voilà à nouveau bloqués. Et partis pour un nouveau tour au magasin de bricolage, le bloc optique en poche pour trouver LE tournevis qui va bien. Et on l'a trouvé. Assez facilement, il faut dire.
Une fois toutes les vis enlevées, une partie plus difficile se dresse devant nous : le démontage du zoom. Si jusqu'ici on avait été bien aidés par le site PhilTronic, la suite est moins bien expliquée, et rendue bien plus difficile par le sable qui bloque le mécanisme. Le pignon qui est censé faire sortir le zoom ne tourne pas comme il devrait. Loin, très loin de là. Il a d'abord fallu forcer le mécanisme à tourner en le poussant avec le tournevis, avant de pouvoir le faire manuellement. Ensuite, comprendre comment désassembler les différentes pièces. Le sable a effectivement fait du dégât, les pièces sont rayées, et on trouve des grains un peu partout...
Une fois le tout nettoyé... Le plus dur reste à faire : réassembler les pièces... Par chance, la plupart d'entre elles ne peuvent s'assembler que d'une manière. Mais au moment de refixer l'objectif sur le support... Ca pêche. On n'est pas en face. Et c'est reparti pour un tour. On redémonte, et on remonte. Et... on recommence... encore... et encore... Il y a une pièce qui a trois possibilités de sens. Et une qui en a deux... L'avantage, c'est que je deviens une pro au montage-démontage du zoom. Ca y est ! Enfin !!! Allelujah  !!Excité
Restera plus qu'à le tester au retour à Annecy, puisque j'ai laissé la batterie là bas Idiot

Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
+/- Commentaires

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."

 
 
© 2019 La Tanière de la Louve
Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.