Ulti Clocks content
Menu principal
Divertissement
Anecdote Party
Vie pratique
Recherche
Identification
Flux RSS
La Tanière de la louve

 

Un anniversaire, Abé style Imprimer Envoyer
( 0 Votes )
Écrit par Abé   
10/11/09 02:10
1e place
Anniversaire, je n'aime pas trop les anniversaires, surtout le mien!
Mais quand ma mémoire n'est plus, c'est parti pour découvrir tous les faits.

20 ans, "Faut se la mettre, j'avoue il le faut!", commentaire du policier m'ayant interogé, mais ce n'est pas pour tout de suite.

Samedi
12 septembre, mon anni, decide de ne pas faire la fete et de juste aller boire un verre pour juste dire de.
Decide de sortir vite fait en boite avant de veritablement feter l'anniversaire de mon meilleur ami, 13 sept aussi. Donc pars pour ne pas rester bien lontemps.
Vois pas mal de monde, bois, un deux ou trois verre.
Commence a me chauffer, des verres offerts, commence a sentir que l'alcool est monté, commence a me rappeler qu'il faut que je parte pour faire la fete avec mes amis.
Décide de partir. J'ai mis deux heures à partir il parait.

Fini.
Trou noir.

Dimanche
Lendemain, me reveille, il es18h, mal partout, bourré encore, blessé a la main.
Normal apres avoir bu autant.
Pars au restau, pour continué la fete.
On boit, je bois, c'est parti pour un demi trou noir.
Une copine me racompagne me raconte une histoire, qu'elle a failli tuer quelqu'un en lui roulant dessus.
On se marre.

Lundi
Au boulot, lecture du journal, "4 morts 2 blessés".
Mon patron me demande si ca c'est bien passé avec la police....?
Apres explication de sa part, je serais le temoin clés d'une affaire importante qu'il se serait  passé de la nuit de Samedi a Dimanche.

Que faire, montée d'adrenaline! Ne me rappelle de rien.Faut que je me bourre la gueule encore pour que je m'en rapelle ou quoi?
Simple, il suffit de récapituler les événements passés plus accumuler les informations :
j'ai rien, je ne me rapelle de rien.

"La police m'a appelé pendant ma compta, ils te cherchaient et voulaient s'entretenir avec toi pour une affaire importante ou tu serais un temoin clé." Parole de mon patron étonné et aussi au courant de l'histoire que moi.

On parcourt le journal
-Annecy : ....dans la nuit de samedi à dimanche une personne a été ecrasée par un chauffard,...le conducteur aurai des traces de stupefiants dans le sang... les pompiers on du intervenir sur les lieux... le blessé a été directement emmené aux urgences.

Doutes, mais c'est le seul incident passé sur annecy, et en plus de tout, le conducteur avait des traces de stups. Donc il se peut que je connaisse la personne.

La jounée passe, en stress bien mais au courant de rien.
Un ami passe, me raconte des blagues et me demande si ca va mieux...
Il sait quelque chose, il sait!!!!!!!

Il me raconte que des amis à lui et par la meme occasion à moi, m'ont pris a la sortie de la boite. Ca faisait 30 min que je marchais en direction de chez moi, j'avais fait 15 m.

Apres de durs labeurs a me faire rentrer dans la voiture,mes amis décident de m'emmener chez moi.
Sur le chemin, mon pote roule sur un animal.
Gros coup de stress tout le monde descend, de la voiture sauf moi. Totalement sec.
Rien nulle part, ni devant ni derriere.
Stress monte quand ils entendent une voix venant de la voiture, enfin en dessous de la voiture. Une tete depassait coté conducteur. Et là, tout le monde a déssoulé et realisé que quelqu'un etait passé sous la voiture et surtout qu'il etait encore en vie.

D'apres ce que j'ai compris, j'etais toujours dans la voiture en train de demander pourquoi on ne partait pas de là......
Appelé la police, pompiers, samu, tout le monde. Dans la voitures on etait 4.
La police arrive interroge mes amis, et demande ou se trouve le dernier temoin de la voiture.
Impossible de me retrouver. Coup de panique pour mes potes, coup de chance pour la police qui se demande combien d'unité il vont envoyer chez moi!

Et moi qui me trouve exactement là où on m'a posé, dans un buisson.
Après qu'un de mes amis ait trébuché a cause de mes jambes qui dépassait du buisson, a police decide de faire son travail et d'embarqué ce mec bourré a mort en cellule de degrisement, moi.
Apparemment pas conscient du tout mais corps present, juste avant qu'il m'embarquent, ils decident de me questionné.
Et que apres multiples questions de toutes sortes, la police decide de me laisser partir car pour repondre aussi clairement a ses messieurs, je ne devais pas etre aussi raide que je parraissais.

Apres avoir été mis au courant de toute l'histoire je decide de prendre RDV direct avec les personnes en question : la police.

Mardi
Temoignage devant 3 agents, qui n'en revenaient pas que je ne me rappelle de rien.
Vu que je ne me rappelais de rien, par hasard j'ai decidé de contacter l'amie qui m'avait raccompagné Dimanche, car les blagues qu'elle me racontait etait etrangement ressemblantes a ma perte de memoire.
Je l'ai mi en contact avec la police, et il s'est averé qu' ELLE etait plus temoin essentiel que moi!
Elle a pu témoigner que le mec était allongé au milieu de la route, et donc que mes potes ne l'avaient pas shooté su le trottoir.
Au final, pas de morts, un blessé mais vivant et hors de danger.
Un conducteur avec plus de permis.
Trois temoins qui ont eu la trouille de leur vie
Moi, qui ai seulement appris la nouvelle 2 jour apres.
S'ils avaient pas tant galéré à essayer de me faire rentrer dans leur caisse, mes potes n'auraient jamais roulé sur ce type...
Morale de l'histoire : La pitié, parfois, fout dans la merde!
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
+/- Commentaires

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."

 
 
© 2019 La Tanière de la Louve
Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.