Effet pervers Imprimer
( 6 Votes )
Écrit par Phoenix   
01/11/09 19:11
Une blague peut parfois donner des résultats... comment dire... inespérés.
 
J'ai pour habitude de vanner dès que j'en ai l'occasion, du moins les gens que j'apprécie, donc jamais méchamment... Wink Dans la petite histoire qui suit, cette tendance a bien failli me coûter assez cher...
 
Je suis vendeur dans un magasin de meubles, et un jour de boulot normal de cet été, je me suis trouvé à renseigner un couple de septuagénaires qui, de premier abord, avaient l'air plutôt cool. Après les politesses d'usage, la femme me demande, comme un bonne dizaine d'autres clients tous les jours, si Fabio, mon responsable, est présent ce jour là au magasin. Je lui réponds que non, il est en vacances. Ce couple paraissant, je le rappelle, sympa, je rajoute une petite vanne comme je les aime bien: je leur ai précisé que du fait qu'il soit en vacances, nous le sommes tous un peu aussi... Tongue out Blague que je fais relativement souvent, en fait à chaque fois qu'on me pose cette question, ou presque! Sur le coup, ils ont tous les deux ri avec moi. Ben si j'avais su les proportions qu'allait prendre cette blague pour la « cliente », je me serais bien retenu.
 
Le sus-nommé Fabio est revenu de vacances 5 jours après, en demandant à tout le monde qui avait eu un client pour tel produit et tel jour. Sur le coup, je me suis demandé pourquoi. Il s'avère que la femme est une bonne amie de la mère de mon responsable, à qui bien sur, elle a raconté la petite histoire, et allez savoir comment, les deux ont fini par se dire que c'était inadmissible. Fabio l'a appris de sa mère, et le jour de son retour, dès qu'il a su que c'était moi (ce qui ne l'a pas étonné par ailleursWink) , il m'a expliqué que la « cliente » l'avait très mal pris et qu'elle allait probablement faire un courrier à la direction pour se plaindre, ce qui m'aurait alors causé quelques ennuis... Heureusement que je m'entends très bien avec le Fabio, qui a convaincu l'amie de sa mère de ne pas donner suite et qui lui a expliqué que ce n'était qu'une petite blague...
 
Mais depuis ce jour, je me demande bien pourquoi, j'ai une très grande réticence à faire de l'humour avec les plus de 40 ans. Moralité: bien faire attention aux petites blagues que l'on pense innocentes, car pour certaines personnes, l'humour reste un concept totalement inconnu, et perdre un boulot pour quelques vannes pas forcément bien placées, ben ça fait cher la boulette... et connaissant mon directeur, si la lettre était parvenue entre ses mains, j'avais droit direct à un bel avertissement écrit... Preuve m'en est faite depuis que l'humouragie peut parfois donner lieu à des petits soucis... Laughing
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
+/- Commentaires

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."